retourner
Chapitre 13: gérondif, participe présent et infinitif


  13.5 Participio passato parte 1

Pour ceux qui s' intéressent aux détails insignifiants. On subsume en général le participe passé aux formes indéfinies, quoiqu' il ne soit pas tellement indéfini.

L' opinione pubblicata non è necessariamente l' opinione pubblica.
  L' opinion publiée n' est pas nécessairement l' opinion publique.
(L' opinion qui a été publiée n' est pas nécessairement l' opinion publique. )

Le participe passé pubblicata / publié n' est pas indéfini, il s´agit de la troisième personne singulier féminin et fait référence à opinione / opinion et l' opinione est le but de l' action décrite par le participe passé, mais pas
l' exécuteur, puisque le participe passé est passif. En ce qui concerne le temps, il est relatif au verbe défini. Si celui-ci est au passé, les évènements décrits se sont déroulés avant les évènements décrits par le participe passé, autrement dit dans un temps antérieur au passé.

L' opinione pubblicata non era necessariamente l' opinione pubblica.
  L´opinion publiée n´était pas nécessairement l´opinion publique.
L´opinion qui était publiée n´était pas nécessairement l´opinion publique.

Le gerundio et l' infinitivo sont indubitablement des formes indéfinies. En ce qui concerne le participe passé cela
n' est pas tellement évident. Il est indéfini seulement en ce qui concerne le temps.

Le participe passé se distingue aussi de l' infinitif et du gérondif pour avoir assez souvent un sujet propre, c´est-à-dire un sujet qui se distingue de celui du verbe défini. Cela n' est pas vraiment surprenant. Le participe passé s´accorde en genre et en nombre avec le substantif auquel il fait référence, il peut donc être attribut de n' importe quel substantif.

Finito il lavoro è andato a casa.
  Terminé le travail, il est allé chez lui.

Le "finito" a un sujet propre (le travail). Subsumer le participe passé sous les formes indéfinies est cependant théoriquement un peu problématique. On le fait très souvent, mais cela n' est pas très logique.

Le participe passé s´accorde en genre et en nombre avec le substantif auquel il fait référence, il se comporte donc comme un adjectif, peut donc être utilisé comme un attribut d' un substantif (ce qui signifie qu' il peut substituer n' importe quelle proposition relative), quelque chose qui n' est pas possible ni avec l' infinitif ni avec le gerundio. (En français le participe présent peut être utilisé comme attribut s' il y a un complément, "La fille lisant un livre est belle", et dans d' autres cas, mais en général, cela ne marche pas).

le participe présent en tant qu´ adjectif attributif
masculin singulier
Il problema analizzato riguarda un tipico caso di sonno difficile.
  Le problème analysé se réfère à un cas typique de sommeil difficile.
masculin pluriel
  I problemi già analizzati sono sostanzialmente riconducibili a due cause principali.
  Les problèmes déjà analysés peuvent d' être réduits à deux causes principales.
féminin singulier
  Ogni sigaretta fumata fa male.
  Chaque cigarette fumée fait du mal.
féminin pluriel
  È stato illustrato un nuovo metodo innovativo per ridurre le sigarette fumate.
  On a présenté une nouvelle méthode pour réduire le nombre des cigarettes fumées.

 retourner
Chapitre 13: gérondif, participe présent et infinitif


contact mentions légales déclaration de protection de données